Aller au contenu principal

Pour ne jamais cesser de cultiver nos esprits

18 mai 2011

Ce blog se veut un espace d’échange et de réflexion autour de notre territoire. Bien sûr, on parle gastronomie et produits locaux, encore et toujours… On parle également d’écologie, parce que on ne fera jamais assez attention à notre planète. Et que le combat est malheureusement loin d’être gagné (en témoigne notre dernier post).

Mais on aimerait aussi parler de culture. Pas celle des céréales, mais celle de l’esprit. Parce que la culture est un repère identitaire essentiel et incontournable. Parce que la culture est tout autant individuelle que collective, et qu’il n’existe rien d’aussi fédérateur. Parce que l’UNESCO le dit : la culture n’est rien de moins que « l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances. Parce que, somme toute, la culture c’est nos racines. Et parce que la culture est partout, tout le temps.

De récents débats autour de Mme Elgrably et de ses acolytes libertariens auront au moins eu l’avantage de réveiller certaines consciences et de poser la vraie question : en tant que peuple, quelle culture voulons-nous? quelle place souhaitons-nous laisser aux artistes dans notre société? Nous ne reprendrons pas le débat, certains l’ont fait à merveille et nous vous suggérons de lire et relire leurs lettres ouvertes, toutes plus justes et touchantes les unes que les autres (Jean-Jacques Stréliski, Jean-Philippe Joubert, Simon Jodoin).

Mais, plus que jamais, nous vous encouragerons à ne pas seulement manger bio, mais également à « penser bio ». Pas de culture génétiquement modifiée : respectons-nous en tant qu’être vivants pensants et libres de se cultiver! Qu’on n’arrête jamais de recycler nos idées, qu’on encourage la biodiversité de nos produits culturels, qu’on nourrissent nos réflexions d’éléments naturels, que nos artistes soient libres de créer soutenus par un engrais sain que peuvent être les subventions, que notre identité reste un creuset inépuisable de créativité, que nos traditions continuent de s’éclater à mesure que les populations se mixeront, que nos intellectuels continuent de pousser et de nous amener toujours plus loin…

Et tiens, puisqu’on parle de culture et que rien ne vaut l’auto-promo, saviez-vous que du 18 au 22 mai une installation audio de Mériol Lehmann sera présentée au Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville? Pour plus d’infos : FIMAV

Et puis tant qu’à passer du côté de Victo, arrêtez-vous donc au Marché de solidarité!

Merci à tous nos artisans culturels et artistes qui travaillent si fort chaque jour pour nous aider à vivre dans un monde toujours plus riche d’émotions…

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :